Biographie

Kati Caudéran-Mounié

Née à Limoux, dans une famille de sculpteurs toulousains (grand-père et arrière grand-père maternels), cette artiste développe très tôt des aptitudes en dessin qu’elle considère comme son autre langue maternelle. Dès qu’elle est en âge de tenir un crayon, elle devient l’élève d’Armand Caudéran, sculpteur et premier prix de modèles vivants aux Beaux-Arts de Toulouse.

Son intérêt croissant pour la communication non-verbale, cet au-delà de la parole articulée qui véhicule plus de 80 % de la signification dans une interaction face à face, l’amène à étudier, dans un premier temps, la communication par l’image au travers d’un BTS communication et action publicitaires à Agen. Puis, elle rejoint ses rêves d’exilée en suivant un double cursus d’Art et de Sciences du Langage au Mirail dans la ville rose, ce qui l’autorise à s’afficher de manière inédite linguiste-peintre. Là, elle s’intéresse de près à l’étude d’individus aphasiques et aux moyens développés de manière innée pour suppléer la perte de l’articulation langagière.

Ses tableaux élargissent le champ du visible, les pauvres limites derrière lesquelles la parole articulée, en donnant du monde une vision découpée réduite à son propre code, a isolé l’homme du reste de l’harmonie biologique, et sous-tendent une réflexion sur l’émergence d’une humanité encore balbutiante qui ne doit plus ignorer la nécessité de prendre en compte toutes les sociétés du vivant pour relancer l’évolution positive de notre monde.
Constellés de symboles pluri-culturels, ils s’imposent comme un murmure inaudible, le bruissement de l’âme sur le chemin de l’apologie du sacré. Tous portent un message permettant l’extraction du sens gangué dans l’inconscient de chacun.
Ainsi, son univers intimiste offre humblement, dans la trame d’un instant furtif de beauté, un miroir de la mémoire de demain depuis les yeux du passé.

– Adhérente Drouot cotation –

Le 9 décembre 2008: l’ensemble de l’oeuvre a été expertisée à l’atelier par M. Boscher de la société Cambridge expertise (UK), lui conférant ainsi une cotation à valeur internationale.

Une sensibilité

Démarche artisitque

Travaillant sur la base de thématiques, j’utilise le langage pictural non seulement pour amener le public à renouer avec le rêve mais aussi pour essayer de poétiser les errances de notre monde. J’essaie également de prouver qu’il n’est nul besoin de faire de l’abstrait pour interroger la notion de réalité. Au service de ce postulat, j’utilise deux techniques :

-L’encre de Chine : avec laquelle j’aborde la dimension sacrale du dessin.Mes encres se déclinent essentiellement autour de la thématique du corps ligneux dans laquelle des manifestations théophaniques montrent l’éclosion d’éléments anatomiques au sein de deux types de supports présentés comme déhiscents.

La sanguine : * Thématique du masque animalier : Parce que l’Humanité du monde sauvage est préférable à la sauvagerie de l’homme.

                              * Thématique du corps herbacé : reprend le message véhiculé par la thématique du corps ligneux exposée dans la partie encre de Chine, en le déclinant dans sa forme oppositionnelle. Car, comme le postule la sémantique structurale, la signification se crée à partir d’opposition haut/bas, grand/petit,… ligneux/herbacé…

Exemple d’autres thématiques : les Narratifs, Variations sur une âme, Les instants bleus, Mécanique de la main et anatomie de l’instrument…

Je suis également auteur d’épistolaires d’atelier : Le mouflon et l’ange est paru aux éditions Bénévent, et Long Courrier à paraître. Les deux ouvrages ont été primés au grand concours littéraire du monde francophone par l’Académie poétique et littéraire de Provence, ainsi qu’au concours 2018 des Arts et Lettres de France siégeant à Bordeaux. Inscrite au répertoire Berlioz de la SGDL.

                                   _____________________________________

Note concernant la thématique des Narratifs dont relèvent Aussi forte que tu sois… et Song for Damien

Me situant sur le versant signifiant de l’Art et non sur le purement décoratif, tous mes dessins racontent une histoire. Certains sont illustrés de petites phrases : les Narratifs.
Parce que je pense qu’il est nécessaire de créer un dialogue entre les différentes formes d’Art qui ont en commun l’utilisation du versant esthétique du langage, j’insère dans mes sanguines des fragments de prose poétique qui établissent un lien avec mon travail d’auteur. De plus, un artiste évoluant toujours en frontière du dicible, l’écriture a pour fonction ici de créer un espace de transition entre le non-verbal et la mise en mots pure.

– Adhérente Drouot cotation –

Le 9 décembre 2008: l’ensemble de l’oeuvre a été expertisée à l’atelier par M. Boscher de la société Cambridge expertise (UK), lui conférant ainsi une cotation à valeur internationale.

Un parcours

Curriculum Artistique

Membre de Drouot Cotation

Membre de la société « Arts et Lettres de France ».

Membre de l’organisation internationale « L’Aigle de Nice »

Elue Académicienne Associée de l’Académie des Beaux Arts de Saint-Louis (Moorea Polynésie française) mai 2010.

Littérature et poésie :

  • Admise au répertoire Berlioz de la SGDL depuis janvier 2019,

  • 3ème prix pour « Long Courrier, Vol de vie en aparté » au concours 2018 des Arts et Lettres de France siégeant à Bordeaux,

  • Parution de l’épistolaire d’atelier « Le Mouflon et l’Ange » aux éditions Bénévent en février 2009,

  • Premier accessit au grand concours littéraire du monde francophone à l’Académie Littéraire de Provence en juin 2009 pour « Long courrier, Vol de vie en aparté »,

  • Prix d’honneur du grand concours littéraire du monde francophone à l’Académie Littéraire de Provence en juin 2008 pour « Le Mouflon et l’Ange »,

  • Participation à l’ouvrage collectif de l’Académie Littéraire de Provence « Mosaïque » en 2008.

Expositions collectives :

  • 3 au 16 juillet 2020 : Galerie THUILLIER PARIS 3ème

  • 11 au 16 novembre 2019 : Prix diplômant à l’Exposition concours Arts, lettres et musique – Galerie Mage à Toulouse.

  • 15 au 27 octobre : 2ème Salon de la Photographie organisé par les Arts Audois, à la Chapelle des Dominicaines à Carcassonne.

  • 13 Octobre : Salon des arts graphiques, musée de l’imprimerie à Limoux.

  • 14 au 28 octobre : chapelle des dominicains à Carcassonne

  • Médaille de vermeil attribuée au titre de la promotion 2019 des Arts et Lettres de France, pour le mérite artistique,

  • Salon Arts, lettres et musique à la Galerie Artiempo de Toulouse du 17 au 22 septembre 2018 (sélectionnée sur dossier).

  • Médaille de Bronze attribuée au 42ème Salon des Arts Audois, du 3 au 17 septembre 2018, pour « L’Hybride » et « Terre emprisonnée ».

  • Salon des Arts de Sommières le 3, 4, et 5 août 2018.

  • Exposition internationale d’Art Council au Musée préfectoral de Hyogo à Kobe (Japon) avec 15 membres de l’Aigle de Nice du 1er au 5 août 2018.

  • 40ème Salon des Arts Audois, salle Joe Bousquet à Carcassonne, du 21 octobre au 3 novembre 2016

  • Médaille d’argent attribuée aux Arts et Lettres de France pour le mérite artistique et littéraire avec mention spéciale pour la démarche artistique, avril 2016.

  • 48ème Salon des Arts plastiques de Castelnaudary du 12 au 26 mai 2016.

  • Exposition Galerie Paul Sibra du 21 avril au 5 mai 2016.

  • Salon de l’Aigle de Nice à L’Escarène, Chapelle des pénitents noirs du 23 au 30 juin 2014 : médaille d’argent pour « Le Secret ».

  • Exposition France-Japon à Saint-Laurent du Var du 26 mai au 1er juin 2014.

  • 47ème Salon des Arts plastiques du Lauragais à Catelnaudary du 10 au 25 mai 2014.

  • Rencontre des Art Audois, salle Joe Bousquet à Carcassonne, du 4 au 14 novembre 2013 : primée.

  • 13ème Salon de Soual du 12 au 20 octobre 2013.

  • 28ème Salon des Arts de Balma du 15 au 23 juin 2013 : deux tableaux retenus par le jury de sélection pour leur qualité technique et créative : « Aura lunaire » et « L’Envol ».

  • 17ème Salon des Arts Plastiques Trébéens du 12 au 27 avril 2013 : Médaille de bronze pour « Ange ou démon »

  • 45ème Salon des Artistes Peintres du Lauragais « les Ex-Primés » du 22 septembre au 7 octobre 2012.

  • 27ème Salon des Arts de Balma, 23 juin au 1er juillet 2012

  • 16ème Salon International des Arts Plastiques Trébéens du 6 au 20 avril 2012 : Prix de la Présidente du Salon pour « Porte de la Digne d’Amont : la dictature du détail ».

  • L’Art s’invite à Magrie, 1 et 2 octobre 2011,

  • Salon des Arts Audois, du 12 au 18 novembre 2010,

  • L’art s’invite à Magrie, 9ème édition, 2 et 3 octobre 2010,

  • 10ème Salon d’Automne de Sorèze, du 11 au 25 septembre 2010,

  • 44ème Salon de Castelnaudary, Galerie Paul Sibra, du 22 mai au 13 juin 2010 : Prix Jean-Rémy Tawil pour « L’Envol », « Variations sur un âme » et « Cloître de Saint-Hilaire »,

  • 14ème Salon International des Arts Plastiques Trébéens, du 3 au 24 avril 2010 : médaille d’argent pour « Cloître de Saint-Hilaire »,

  • 9ème Salon d’automne de Soual, du 17 au 25 octobre 2009,

  • L’Art s’invite à Magrie, 8ème édition, 3 et 4 octobre 2009,

  • 10ème Salon d’automone de Sorèze, Abbaye-école, du 12 au 26 septembre 2009,

  • 24ème Salon des Arts de la ville de Balma, du 20 au 28 juin 2009,

  • 53ème Salon International d’Arts Plastiques des Beaux-Arts de Béziers, du 1 au 10 mai 2009,

  • 43ème Salon de Castelnaudary, Galerie Paul Sibra, du 25 avril au 17 mai 2009 : médaille de bronze pour les encres de Chines « Le Secret » et « Au Fil de l’Art mémoire… », et la sanguine « Loup Visagé »,

  • Médaille d’honneur et du mérite artistique français décernée par la Fédération Nationale des Peintres et Sculpteurs, « en raison de la démarche intellectuelle de l’œuvre représentative d’une véritable personnalité dans la catégorie des artistes contemporains de France » selon le président Joël Fautous.

  • 13ème Salon International des Arts Plastiques Trébéens du 6 au 20 février 2009 : médaille d’argent pour « Urgence, Vie Suspendue… »

  • Le 9 décembre 2008: l’ensemble de l’œuvre a été expertisée à l’atelier par M. Boscher de la société Cambridge Expertise (UK), lui conférant ainsi une cotation à valeur internationale,

  • Salon des Arts Audois, à la Chapelle, rue de Verdun à Carcassonne, du 18 au 30 novembre 2008 : trophée et diplôme pour « la douceur des thèmes »,

  • 15ème Salon International d’Art, Salon de Valmy à Argelès-sur-Mer, du 19 septembre au 5 octobre 2008,

  • 9ème Salon d’Automne de Sorèze, du 6 au 20 septembre 2008,

  • L’Art s’invite à Magrie, les 4 et 5 octobre 2008,

  • Salon des peintres et écrivains à Aubagne – La Bouilladisse (ex-atrium), le 29 juin 2008 : prix d’honneur (premier prix catégorie ouvrages divers en prose poétique) pour l’épistolaire d’atelier « Le Mouflon et l’Ange » tableau narratif relatant la genèse du tableau « Amicizia »,

  • 18ème Salon de Pictor à Carcassonne, du 16 au 25 juin 2008,

  • 23ème Salon des Arts de la Ville de Balma, du 14 au 22 juin 2008,

  • 41ème Salon de Castelnaudary, Galerie Paul Sibra, du 3 au 25 mai 2008 : médaille d’or pour les sanguines « Le Mouflon et l’Ange », « Vierge à l’Enfant » et « U Paradisu »,

  • 12ème Salon International des Arts Plastiques Trébéens, du 25 avril au 9 mai 2008 : médaille d’argent pour « PyrAmIdéal.X » et « Du Profane au Sacré »,

  • 8ème édition des Arts Audois, salle Joël Bousquet à Carcassonne, du 22 au 31 octobre 2007 : 1er prix de pastel.

  • L’Art s’invite à Magrie, 29 et 30 septembre 2007,

  • Sélectionnée au 8ème Salon de Sorèze, Abbatiale de l’Abbaye, du 8 au 22 septembre 2007 : médaille de bronze pour les encres de Chine,

  • Sélectionnée pour le 51ème Salon International d’Arts Plastiques des Beaux-Arts de Béziers , du 21 avril au 5 mai 2007,

  • 40ème Salon des artistes peintres du Lauragais, Galerie Paul Sibra à Castelnaudary, du 21 avril au 13 mai 2007 : médaille d’argent pour « Et les vétilles bostonnaient… », « La prière » et « Jeune homme au violon naissant d’une fleur ».

  • La Chapelle à Carcassonne du 9 au 15 avril 2007,

  • 11ème Salon International des Arts Plastiques Trébéens du 2 au 16 mars 2007,

  • 5ème édition de l’art s’invite à Magrie, 30 septembre et 1er octobre 2006,

  • Salon de Fanjeaux du 29 juillet au 6 août 2006,

  • Invitée d’honneur au Salon de Villepinte, du 6 au 9 juillet 2006,

  • Salon de Villegly du 25 au 28 mai 2006 : prix de la ville de Villepinte pour « Nocturne »,

  • Salon de Pictor à Carcassonne du 22 mai au 3 juin 2006,

  • Toques et Clochers : salle polyvalente de La Digne d’Aval, les 7 et 8 avril 2006, en parallèle du exposition sur la circulade du village,

  • 10ème Salon International des Arts Plastiques Trébéens, Mars 2006 : médaille d’or pour l’encre de Chine « Maternité »

  • 32ème Salon des Artistes Audois à Carcassonne du 16 au 27 novembre 2005 : prix du Conseil Général pour « La « Renne » et le Cerf, son Roi » et « Loup Visagé »,

  • 4ème édition de l’Art s’invite à Magrie, 1er et 2 Octobre 2005,

  • Sélectionnée au 6ème Salon d’automne à Sorèze du 10 au 24 septembre 2005,

  • La Digne d’Aval, fête des fleurs 2005,

  • 9ème Salon International des Arts Plastiques Trébéens 2005 : médaille d’or pour l’encre de Chine « Et les Vétilles Bostonnaient… » et « ReliVision »,

  • 3ème édition de l’Art s’invite à Magrie, octobre 2004,

  • Salle polyvalente de La Digne d’Aval, avril 2004,

  • 8ème Grand Salon des Arts Plastiques de Trèbes, mars 2004 : tableau primé : sanguine « Masque Visagé »

  • Montolieu 1998.

Expositions individuelles :

  • Exposition permanente à l’atelier boutique Ksenya Limoux depuis janvier 2019,

  • Office du Tourisme de Limoux, du 30 décembre 2013 au 23 janvier 2014,

  • Abbaye de Caunes-Minervois, du 30 avril au 1er mai 2011,

  • Abbaye de Saint-Hilaire, août et septembre 2010,

  • Abbaye de Saint-Hilaire, du 1er mai au 15 juin 2009,

  • Bibliothèque municipale de Limoux, du 24 mars au 30 avril,

  • Galerie de Rennes-les-Bains, du 11 au 24 juillet 2008,

  • L’Oustal Anne de Joyeuse à Limoux, les mois de janvier, février, juin, juillet et août 2008,

  • Musée Petiet à Limoux, du 25 juin au 22 juillet 2007,

  • Salon Face à Face du 10 au 31 octobre 2006,

  • Mairie de La Digne d’Aval : prix d’honneur du Conseil Général pour l’ensemble de l’œuvre, août 2005,

  • Le Cellier des Aspres à Thuir du 21 juillet au 6 août 2003,

  • Salon Face à Face à Limoux du 1er février au 1er mars 2003,

  • L’Oustal Anne de Joyeuse du 1 au 31 décembre 2002,

  • Musée Petiet à Limoux du 1 au 30 novembre 1997.